Connectez-vous S'inscrire
Pierres qui roulent - objet radiophonique vivant créé en commun par le Parc national des Ecrins et le Centre de l’Oralité Alpine.
Pierres qui rou
Site multimédia créé par le Parc National des Ecrins et le Centre de l'Oralité Alpine du Département des Hautes-Alpes
   
valbonnais

Marie PUISSANT, éleveuse et productrice de fromages de chèvre, Le Désert, Valjouffrey - Caroline Fontana, son et Kiyé Simon Luang, photographies, 02/03/2014

Marie Puissant n’a plus l’âge pour se bercer d’illusions.
Elle se raconte sans fard, ne minimise rien de tout ce qu’il lui en coûte d’efforts et de sacrifices pour vivre sa vie comme elle l’entend, menant chaque jour ses chèvres courir la montagne plutôt que de les enfermer.

Claude PINTO et fils, bûcherons, Valsenestre, Valjouffrey - Caroline Fontana, son et Kiyé Simon Luang, photographies, 02/03/2014

Claude Pinto a derrière lui trente-cinq ans de bûcheronnage.
La sagesse de l’homme d’expérience fait qu’il parle de son métier au-delà de ses seuls aspects techniques.
Sa parole précise et calme l’enracine dans le pays de Valjouffrey dont il exploite le bois.

Marie CONSTANSOUS, chargée du développement touristique à la communauté de communes du Valbonnais - Caroline Fontana, son et Kiyé Simon Luang, photographies, 02/03/2014

Marie Constansous, citadine peu à peu convertie à la vie en montagne, nous invite à méditer la question du regard et des cultures du regard.
Ex-touriste aujourd’hui responsable du développement touristique dans les vallées du Valbonnais, elle appréhende le territoire avec respect et vit sa vie comme un voyage.

Vincent BILLARD, artiste-boulanger, Le Gragnolet, Valbonnais - Caroline Fontana, son et Kiyé Simon Luang, photographies, 02/03/2014

Récit heureux d’un artiste en quête de passion.
Il aimait autrefois, dans sa vie de comédien, faire brûler les planches.
Aujourd’hui, il apprend patiemment, dans le silence de son fournil niché au cœur du hameau du Gragnolet, à maîtriser la chaleur du four.

Transhumance, heureuse et insertaine - Pascal Perrot, 03/02/2011

« Transhumance » tient son origine de trans et de humus ou aller au-delà des terres...
     

Twitter
Rss
Newsletter
Réalisation et gestion du site :
Recevez gratuitement "la niouze qui roule", inscrivez-vous ici :