Connectez-vous S'inscrire
Site multimédia créé par le Parc National des Ecrins et le Centre de l'Oralité Alpine du Département des Hautes-Alpes
 
Site multimédia créé par le Parc National des Ecrins et le Centre de l'Oralité Alpine du Département des Hautes-Alpes
   

Equipières : Valisère dans les Hautes-Alpes




Valisère
  • Valisère
  • Valisère
  • Valisère
  • Valisère
  • Valisère
La Maison Perrin installe en 1913 un atelier de gants de peau à Gap, rue Capitaine De Bresson, dans le but de renforcer la production de gants de mégisserie tout en la diversifiant par une production de gants d’étoffes et des articles d’habillement en tissu indémaillable. L’installation à Gap permet à la Société Anonyme Grenobloise de Gants d’Etoffes, la SAGE, créée par Perrin de trouver un bassin où la main d’œuvre s’avère abondante ; dix ouvrières haut-alpines s’installent dans l’atelier de Gap situé alors rue des Tisserands.
 
En 1932, l’usine s’installe Place de Bonne. La ganterie se maintient jusqu’aux années 60. Né en 1948, le nylon est très rapidement utilisé par Valisère qui connaît alors une expansion rapide puisqu’en 1950 l’usine emploie 60 à 80 personnes et atteint les 160 personnes trois années plus tard. 
 
Cette POM bâtie à partir d’entretiens avec des anciennes ouvrières de Valisère fait émerger l’histoire d’un collectif féminin, souvent qualifié de familial, qui se raconte aujourd’hui avec les souvenirs d’une camaraderie indéfectible où alternent quelques fêtes inscrites dans leurs mémoires.
 
Ce travail sur Valisère a été conduit en lien avec le Musée Dauphinois, dans le cadre de l’exposition « Les dessous de l’Isère » (du 22 Mars 2013 au 30 Juin 2014), magnifique hommage aux industries de Lou et Valisère installées à Grenoble. http://www.musee-dauphinois.fr/2619-les-dessous-de-l-isere.htm
 
Réalisation 
Katia Kovacic : prise de son, scénario images et montage 
Collecte orale : Marc Mallen
Crédits photographiques : Musée Dauphinois et Ginette Valentin
 
Avec les témoignages d’Yvette Guérin, de Marguerite Eyraud-Roger et de Ginette Valentin et les voix de Renée Amar, Jeanine Armand, Josette Bonhomme, Céleste Brun, Geneviève Fleur, Polmerina Le Mignon, Andrée Maglione, Maria Origlio et d’Elvira Riscifuli.
 
Collecte orale réalisée dans le cadre d’une complicité intellectuelle avec le Musée Dauphinois autour de l’exposition « Les dessous de l’Isère »
 
Remerciements :
Les « anciennes »  ouvrières de Valisère
Françoise Carbonero (Ville de Gap)
Chantal Spillemaecker et Franck Philippeaux (Musée Dauphinois)
Pierre Bernard-Reymond, sénateur des Hautes-Alpes
 
Production 
Centre de l’Oralité Alpine
(Conseil général des Hautes-Alpes)
 
Septembre 2013
 





amasse-mousse | auteurs | travailler | rêver | raconter | parcourir | aménager | habiter

     

Twitter
Rss
Newsletter
Réalisation et gestion du site :
Recevez gratuitement "la niouze qui roule", inscrivez-vous ici :