Connectez-vous S'inscrire

Site multimédia créé par le Parc National des Ecrins et le Centre de l'Oralité Alpine du Département des Hautes-Alpes

 

Site multimédia créé par le Parc National des Ecrins et le Centre de l'Oralité Alpine du Département des Hautes-Alpes

   
rêver
C’est une entrée extra large pour une montagne plus vécue au quotidien que rêvée… c’est du moins ce que laissait à penser le travail sur les usages et représentations. La suite à montré que non…. que les montagnards la rêve encore et toujours et alternent le très pratique et l’évasion.

​On vole !

Le deltaplane fait son apparition en France en 1972. Le vol libre s’organise et la Fédération Française de Vol Libre (FFVL) voit le jour deux années plus tard. Le parapente apparaît en Savoie en 1978 et l’activité rejoint la FFVL en 1985. C’est à la fin des années 70 que les premières ailes de delta viennent flirter avec les pentes de la vallée du Buëch

Les montagnes dansent

Tango de mon pays - Le tango argentin séduit aujourd’hui bien au-delà de son terreau culturel et par-delà les grandes villes. Dans le Diois, son émergence tient à quelques danseurs avertis qui ont voulu partager et transmettre leur passion, de bals spontanés en pratiques régulières, cours, stages, milongas.

​Vespa Cougourdon Ourchestra

La Vespa Cougourdon Ourchestra fait renaître une tradition niçoise : un orchestre composé d'instruments fabriqués avec des cougourdons (le nom donné aux calebasses à Nice). La Vespa Cougourdon Ourchestra s'épanouit aujourd'hui dans le carnaval de la Verrerie, à Toulouse.

​Balèti

Le balèti, c'est le bal populaire traditionnel, en provençal. Tania, Henri, Titouan, Clémence : quatre voix pour parler des pratiques et des enjeux actuels du balèti. Bernard Lesaing, Natacha Boutkevitch, Cyril Blazy : trois regards de photographes pour rendre compte de cette diversité.

​Tammurriata

Un atelier de danses d'Italie du Sud proposé par le groupe Terminal Traghetti : pizzica, tammurriata... Ici, on entend une Tammurriata bella figliola, avec Bernardo Scursatone au chant.

Huit mois

Huit mois, c'est la durée pendant laquelle Marie-Ange a suivi un atelier de danses traditionnelles, près de chez elle, dans le Champsaur. Ces huit mois ont été pour elle une période de changements profonds : le contact, le rapport aux autres, la confiance, l'expression

Caroline VILLENEUVE, reconversion professionnelle, Champcella

Elle n’a gardé que peu de souvenirs de la maison familiale de Champcella où elle venait enfant.
Le vert, les champs...
Caroline a grandi loin d’ici dans plusieurs endroits au gré des mutations parentales.

Régis FERRE, graphiste, Champcella

Dans une vie précédente, il était directeur artistique et menait une existence confortable de citadin stressé.
Lors d’un voyage en Asie, il a fait deux rencontres déterminantes : sa femme Fabienne et la montagne.
C’est le bouleversement.

Vincent BILLARD, artiste-boulanger, Le Gragnolet, Valbonnais

Récit heureux d’un artiste en quête de passion.
Il aimait autrefois, dans sa vie de comédien, faire brûler les planches.
Aujourd’hui, il apprend patiemment, dans le silence de son fournil niché au cœur du hameau du Gragnolet, à maîtriser la chaleur du four.

Catherine ABSIL, infirmière, participe à "dix femmes pour un 4000", Pelvoux

Catherine est infirmière en Belgique.
Elle fait partie des dix « dômettes » de l’expédition « 10 femmes pour un 4000 ».

Yves ARTUFEL, libraire, éditeur, bouquiniste, Châteauroux-Les-Alpes, Embrunais

Yves Artufel est bouquiniste, éditeur et poète.
Il écrit des livres, il lit les textes des autres, il les imprime, il les vend dans ce qu’il appelle son épicerie littéraire.

les Renveillés

Il était une fois un village au bout du chemin ou les anciens gardaient intact le plaisir de chanter ensemble les chants des retours de veillées et des feux de carême : les Renveillés.
Ces chants lents mais néanmoins rythmés, aux mélodies modales finement ornementées étaient au cœur des rites du mariage dans tout le Haut Champsaur. Ils se rattachent au genre de l’aubade et bien sûr il parle d’amour, de rêve impossible, de parole donnée et trahie...

Conte à Montmaur

Pris dans l’ambiance du spectacle de clôture de la résidence, les artistes s’expriment sur le rôle des contes dans nos sociétés, sur l’universalité, l’uchronie et l’utopie dont ils sont porteurs. Le conte est un humanisme, une déconstruction qui appelle une reconstruction tant pour l’individu que pour la société dont il est membre. A méditer !

Trois conteuses et un conteur

Cette première POM est une présentation des conteuses et conteurs qui ont participé à cette résidence. Regards d’artistes sur leur travail, leur rapport au conte, à la littérature orale et à la matière narrative. Quatre portraits posés, brefs mais suffisamment explicites pour capter leurs sensibilités et leurs visions du monde.

Féminin Plurielles

Par principe féminin, il faut entendre tout ce qui dans l’imaginaire et dans le vécu, appartiendrait à une nature féminine qui se différencierait de la nature masculine et probablement la complèterait. La notion de principe s’appuie sur une forme inhérente à la nature des choses, une loi essentielle qui ne dépend pas d’une autorité légale mais d’une assise intérieure.

La Meije de Gaspard et des autres

Ils ont été nombreux à vouloir régler l’un des « derniers problèmes des Alpes », l’ascension de la Meije. En 1870, Coolidge avait gravi pour la première fois le Doigt de Dieu, mais le Grand Pic le toisait et ses tentatives pour relier les deux se sont avérées infructueuses

France Musique, Les Traverses du Temps, Marcel Quillevéré reçoit Michaël Dian

Le Festival de Chaillol a plus de quinze ans et son aura nationale voire internationale ne cesse de croître. Michaël Dian, son sémillant directeur artistique, ne soutient pas seulement le Festival mais porte l'idée de "Territoire de création" et tend à montrer que la force d'un projet culturel réside dans son adaptation et son acceptation par les territoires qu'il recouvre. L'ouvrage "Chaillol, portraits d'un festival", réalisé avec la complicité du Centre de l'Oralité Alpine, conduit le lecteur dans les racines de la création du Festival tout en le transportant sur sa canopée, sorte d'aller-retour dans les échelles du temps et de l'espace d'un véritable projet culturel.

L’immuable en mouvement

Comment percevoir le mouvement que les montagnes produisent en nous ? Ne sommes-nous pas nous-mêmes des montagnes ? En quelques minutes, la réponse n’est pas donnée, mais ces quelques voix viennent soulever tant d’autres questions en nous…

Chaillol un festival

Ce festival de « musique de chambre du monde » n’est pas une simple conjonction entre un village et un style de musique, une sorte de réussite hors-sol boostée par un plan de communication bien ficelé, mais l’émergence candide d’un équilibre entre des enjeux culturels et ceux d’un territoire de montagne.
     

Twitter
Rss
Newsletter
Réalisation et gestion du site :
Recevez gratuitement "la niouze qui roule", inscrivez-vous ici :