Site multimédia créé par le Parc National des Ecrins et le Centre de l'Oralité Alpine du Conseil Général 05

 

Site multimédia créé par le Parc National des Ecrins et le Centre de l'Oralité Alpine du Conseil Général 05

   

L’immuable en mouvement

Isabelle Mahenc

Crédit Photo : Robert Chevalier - Parc national des Écrins
Crédit Photo : Robert Chevalier - Parc national des Écrins

« Ecrins, esquisse d’un caractère »

La notion de caractère d’un parc national est inscrite dans la loi de 1960, mais l’élaboration de la charte en 2008 a conduit tous les parcs nationaux à s’interroger sur les critères de qualification de leur caractère.

Le Parc national des Ecrins a entrepris une démarche originale consistant à parcourir son terrain à la rencontre de trente témoins, hommes et femmes, alpinistes, professionnels de la montagne, agriculteurs, penseurs, élus, experts, artistes, éditeurs, habitants… et de les interroger sur leur rapport au massif ou à leur massif. Véritable quête d’une vision croisée et partagée, ces témoignages sont porteurs d’une sensibilité juste, d’un vécu incarné et d’une profondeur qui donne à ce massif un caractère tout en nuances, parfois très éloigné des stéréotypes et des images papiers glacés.

55 heures de paroles ont été ainsi collectées, et ce « trésor »   ne pouvait être condamné au silence, aussi le Parc national des Ecrins et le Centre de l’Oralité Alpine ont-il confié cette matière à une réalisatrice et à un photographe afin d’en faire un « objet » destiné à offrir au grand public la substantifique moelle de cette matière sonore

Isabelle Mahenc et Gérald de Viviés ont ainsi conçu et réalisé « Ecrins, esquisse d’un caractère », un film d’une heure dont l’originalité a été de construire un scénario sonore à partir des entretiens puis de le mettre en images. C’est un film riche, une sorte d’ovni dans la production documentaire, un objet de restitution et de réflexion susceptible de modifier le regard que l’on porte sur ce massif.

Certains passages de ce film méritent un coup de zoom, parce que l’agencement des paroles suscite un temps d’arrêt dans le cours de nos existences.

L’immuable en mouvement

Comment percevoir le mouvement que les montagnes produisent en nous ? Ne sommes-nous pas nous-mêmes des montagnes ? En quelques minutes, la réponse n’est pas donnée, mais ces quelques voix viennent soulever tant d’autres questions en nous…

Fiche technique
Réalisation : Isabelle Mahenc
Musique : Fernando Lima (violoncelle)
Production : Centre de l’Oralité Alpine (Conseil général des Hautes-Alpes) et Parc national des Ecrins
Durée : 3’45
Décembre 2010

Avec les voix de Lionel Daudet, Claude Dautrey, Claudine Peyron et Michaël Dian
(Collecte orale conduite par Julia Montredon et Marc Mallen, 2008)






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Septembre 2014 - 22:32 Portrait de Germain Turc

auteurs | travailler | rêver | raconter | parcourir | aménager | habiter

     

Recevez gratuitement "la niouze qui roule", inscrivez-vous ici :